Mobilisez-vous pour le droit d’auteur à l’ère du numérique

Nous sommes ravis de vous annoncer que suite à vos appels, le Parlement européen a rejeté la directive qui aurait asséné un coup de massue à l’Internet ouvert. Nous reprendrons le combat en septembre lorsque de nouvelles propositions seront publiées et nous vous encourageons à vous abonner à notre lettre d’information pour ne rien rater des prochaines étapes. Et nous espérons pouvoir compter sur votre aide le moment venu, merci à vous !

Quelles seront les conséquences pour moi ?

Utilisateur des nouvelles technologies

Cette proposition de réforme rendrait le partage et l’accès à l’information en ligne plus difficiles. Les plateformes en ligne seraient forcées de surveiller l’ensemble des contenus que vous publiez : des vidéos YouTube en passant par vos commentaires Facebook, jusqu’aux publications DeviantArt. (En savoir plus)

Créateur / Innovateur

Tout le monde en Europe devrait avoir le droit de transformer, créer des parodies et partager ses idées en ligne. Toutes ces formes d’expression font d’Internet un espace merveilleux. La proposition actuelle de réforme ne prévoit pas d’exception pour les contenus créés par les utilisateurs ordinaires. (En savoir plus)

Scientifique / Documentaliste

Cette proposition autorise uniquement les institutions scientifiques à mettre en œuvre l’exploration de textes et de données. Nous pensons que d’autres acteurs, tels que les documentalistes, les journalistes et les scientifiques indépendants devraient pouvoir accéder aux informations dont ils ont besoin pour découvrir des solutions innovantes pour l’Europe. (En savoir plus)